11 février 2016 ~ 0 Commentaire

Peninsula Valdes

Après notre vol sur la LADE, nous avons enchaîné directement avec un bus de nuit qui nous a déposés à Puerto Madryn vers 9h du matin. Choc thermique assuré: il faisait déjà 27°! Et quand nous avons vu le titre du journal local: « chaleur étouffante à Puerto Madryn, les plages prises d’assaut », nous avons décidé de quitter la ville au plus vite. Une petite heure pour trouver une voiture de location (il a fallu faire pas mal d’agences avant d’en trouver une), et nous voilà partis vers la Peninsula Valdes, réputée pour son climat plutôt frais. Après avoir été rackettés à l’entrée du parc national (plus de 50 € l’entrée, et on n’a pas bien vu dans quoi ils investissaient cet argent), nous trouvons un petit hôtel sympa, et nous partons pour la pointe Nord: 70 km de piste pour aller voir une colonie d’otaries.

DSC09540

A peine arrivés, nous essuyons un gros orage et décidons de rentrer: entre temps, la piste a été transformée en patinoire par la pluie, et il nous faudra près de 2 heures pour déraper jusqu’à notre hôtel!
Heureusement, le lendemain, il fait beau: nous refaisons toute la route, qui a eu le temps de sécher, et qui nous permet d’approcher des manchots, des otaries, des éléphants de mer, et même un serpent.

DSC09547

DSC09578

DSC09571

Les baleines, malheureusement, ont déjà plié bagage depuis belle lurette: pour les voir, il faudra revenir au printemps…

Laisser un commentaire

Vous devez être Identifiez-vous poster un commentaire.

Midi-Pêche |
Codegtasanandreas |
Uneteatoulouse |
Unblog.fr | Créer un blog | Annuaire | Signaler un abus | Cognito
| Emploicao
| Mikeetangel