10 février 2016 ~ 0 Commentaire

Ushuaia: un autre bout du monde

Notre retour au Chili n’aura été que de courte durée: le temps de passer à Punta Arenas pour récupérer ma carte bancaire (enfin! Merci encore à Perrine, au cousin d’Andrès, à sa femme…) et prendre le bus pour Ushuaia. La question nous a taraudés pendant plusieurs jours: Ushuaia vaut-il le coup? (ou plutôt, le coût?) Nombreux sont les voyageurs que nous avons croisés qui nous avaient dit que non, Ushuaia ne méritait pas le détour, réputation surfaite, coûts excessifs. Mais vu que nous étions descendus aussi bas, nous n’avons pas eu le cœur de nous arrêter seulement 1000 km avant!
Et bien nous en a pris: nous avons eu un super temps le premier jour (décidément, on a le c.. bordé de nouilles: ça n’arrive que tous les 10 jours, nous a-t-on dit). Nous en avons profité pour monter au glacier Martial. Vu l’état d’euphorie des enfants, nous en avons conclu que la neige et l’hiver leur manquaient un peu…

DSC09384

Le lendemain, nous avons pris un bateau pour une balade très revigorante sur le canal Beagle au cours de laquelle nous avons vu des otaries, des cormorans, un phare (qui n’est pas celui du bout du monde décrit par Jules Verne, contrairement à ce que les cartes postales laissent entendre)

DSC09456

et une île autrefois habitée par les Yamanas, une tribu fascinante, qui vivait quasiment nue (si, si!) sur des canoës, et qui ne se réfugiait à terre que lorsque la mer était vraiment déchainée. Les pauvres n’ont pas survécu longtemps à l’arrivée des européens: ceux-ci sont venus chasser en masse les baleines et les phoques, principale source d’alimentation des Yamanas. Les maladies et les affrontements ont fait le reste: l’ethnie s’est éteinte dans la première moitié du 20ème siècle.

DSC09472

Ce qui a contribué à la réussite de notre séjour, c’est aussi notre hôtel, sympathique et avec vue imprenable.

DSC09410

Et pour couronner le tout, nous avons réussi à décrocher un vol avec la LADE (compagnie des forces armées argentines!), moins cher que le bus, et qui nous a emmenés à Comodoro Rivadavia en 2 heures, au lieu de 2 jours en bus!

DSC09519

Laisser un commentaire

Vous devez être Identifiez-vous poster un commentaire.

Midi-Pêche |
Codegtasanandreas |
Uneteatoulouse |
Unblog.fr | Créer un blog | Annuaire | Signaler un abus | Cognito
| Emploicao
| Mikeetangel